What are the side effects of CBD?

Les produits dérivés du cannabidiol sont connus pour leurs effets relaxants et leur contribution à améliorer le bien-être général. Toutefois, malgré leurs bienfaits, la consommation de produits à base de cette molécule peut également provoquer des effets secondaires. Comprendre les effets du CBD sur le corps va permettre de tirer pleinement parti de ses vertus tout en évitant les risques.

À travers cet article, découvrez les effets secondaires associés à la consommation de produits dérivés du CBD.

Les effets secondaires du cannabidiol

Les effets secondaires du CBD peuvent varier selon la personne et comment son organisme réagit face à cette molécule. Il faut dans ce cas prendre en compte le dosage en fonction des besoins de chaque personne.

Une sensation de fatigue et de somnolence 

somnolence et fatigue

Parmi les effets indésirables causés par la prise de CBD, la somnolence et la fatigue sont les plus fréquentes. En fait, le CBD peut aider contre l’insomnie, mais provoque également une somnolence excessive. Cependant, l’effet relaxant de cette molécule est associé à des effets secondaires. Cela se traduit souvent par un manque de vigilance et une diminution de la concentration. Toutefois, le CBD n’est pas un cannabinoïde psychoactif contrairement au THC. 

Il est à noter que la prise de cannabidiol est recommandée en fin de soirée, car la substance favorise l’endormissement. 

Des problèmes de digestion suite à la prise de CBD

Il est possible que l’usage de CBD provoque des troubles digestifs associés à de la diarrhée [1]. Autrement dit, certains consommateurs peuvent ressentir une augmentation de la fréquence ou une modification de la consistance des selles.

Les problèmes intestinaux peuvent aussi être accompagnés de symptômes comme la nausée. De même, des douleurs abdominales et des crampes d’estomac sont susceptibles d’apparaître selon la sensibilité digestive de la personne.

Le manque d’appétit ou augmentation de la faim

Même si le cannabidiol augmente l’appétit, il peut tout de même produire l’effet inverse et diminuer la sensation de faim[2]. 

Par ailleurs, la diminution de la faim peut aider les personnes qui cherchent à contrôler leur masse corporelle. D’un autre côté, cela peut causer de l’anorexie chez certaines personnes et impacter leur alimentation.

Les changements d’appétit influent directement sur le poids de la personne en cas de prise continue. En fait, la perte d’appétit peut être bénéfique d’une personne à l’autre selon ses objectifs.

Quelques réactions occasionnelles provoquées par le CBD

La consommation de CBD peut avoir des effets secondaires moins fréquents, mais perturbateurs pour certains individus.

Interférence médicamenteuse 

Les produits à base de CBD peuvent interagir avec certains médicaments et altérer l’effet de ces derniers. Cette interaction peut de la même manière affecter la biodisponibilité et le taux de dégradation du médicament. Il est donc important de bien réguler la dose de CBD.

En réalité, l’interférence médicamenteuse avec le CBD peut augmenter le risque de réactions indésirables et entraîner de graves conséquences.

État d’agitation due à la consommation de CBD

Malgré ses vertus sur la relaxation, le CBD peut provoquer un état de nervosité accrue chez certaines personnes. Cela peut se caractériser par des agitations et une incapacité à se détendre. La fréquence et l’apparition de ces effets secondaires varient et dépendent de la sensibilité de l’individu vis-à-vis du CBD. L’état d’agitation peut être moins prononcé, vite passer ou être persistant selon la personne.

Sensation de nausées et vertiges

La sensation de nausée est souvent due à une forte dose de CBD consommée sur une prise. 

Toutefois, il est important de noter que le cannabidiol est connu pour ses bienfaits pour la digestion. Seulement, l’utilisation excessive de cette substance provoque généralement des nausées et les sensations de vertige. Les maux de tête et les vertiges peuvent être liés à une baisse de la tension artérielle.

D’autres effets indésirables plus rares du cannabidiol

D’autres effets secondaires sont temporaires et mineurs, cependant, elles nécessitent une attention particulière.

Réactions allergiques

problème respiratoire

Une réaction allergique au CBD est peu fréquente, mais est tout de même possible. En outre, ils se manifestent par des symptômes comme des démangeaisons, des éruptions cutanées, ou des difficultés respiratoires. 

Par ailleurs, en cas de réaction allergique, il est important de cesser l’utilisation et la prise de produits dérivés de CBD. Néanmoins, le CBD ne se présente pas comme étant une substance nocive, tout dépend généralement du niveau de tolérance du consommateur.

Dans certains cas, les problèmes de respirations sont des effets secondaires du cannabidiol, causés par une réaction allergique. Cela peut manifester par des sensations d’oppression thoracique ou une respiration sifflante. Pour les personnes ayant des antécédents respiratoires, il est important de bien identifier ces symptômes pour savoir s’ils sont ou non causés par le CBD. 

Hallucinations provoquées par le cannabidiol

Les hallucinations se manifestent parfois par des altérations de la perception et des sens chez certains individus. À préciser que ces symptômes ne sont pas liés aux effets psychotropes associés aux THC. De plus, elles peuvent être passagères et rares lors de la consommation de CBD.

Le cannabidiol possède des vertus sur le bien-être, mais également quelques effets secondaires. Les plus fréquents sont la sensation de somnolence accompagnée de fatigue, les troubles digestifs et les changements d’appétit. D’autre part, les interactions médicamenteuses, les agitations et les sensations de nausée et de vertiges sont plutôt moins fréquentes. Et parmi les effets secondaires les plus rares, les difficultés respiratoires, les réactions allergiques et les hallucinations occasionnelles peuvent se présenter. 

Cependant, les effets indésirables du CBD sont en majeur parti causés par une consommation excessive ou un surdosage. Afin de profiter des bienfaits du CBD, il est crucial de bien respecter le dosage selon les besoins individuels.

Sources : 

1.Cannabidiol (CBD) non médical : définition et précautions d’utilisation

https://www.ameli.fr/assure/sante/medicaments/cannabidiol-cbd-non-medical-definition-et-precautions-d-utilisation

2. National Library of Medicine : “Le système endocannabinoïde et le traitement de l’obésité”

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16019725
en_USEnglish